mauvaise expérience

Je vais vous raconter l'histoire de JOSY, je l'aie croisée hier...

JOSY, est une petite femme très gentille, elle ne fait jamais de bruit, déteste se faire remarquer. JOSY est très simple, J'ai le mérite de la connaître un peu personnellement, je peux dire qu'elle est courageuse ; son histoire m'a une fois de plus révoltée...JOSY, à 50 ans, à trois enfants, elle est mariée à un ouvrier du batiment depuis 27 ans. Elle cumule deux emplois : pour l'emploi du midi, elle est serveuse dans un resto ouvrier depuis 5 ans, pour le reste de la journée, elle fait des ménages...

JOSY est dans tous ces états, je la comprend :

" le service s'est bien passé comme d'habitude, les plaisanteries habituelles des clients me font sourire maintenant à mon âge...et les réflexions ne me touche plus...pourtant je pensais avoir tout vu ou presque. Dis-moi JOSY, que c'est-il passé ?J'ai fais mon travail comme à mon habitude, toujours discrète, quand un client est arrivé avec son chien dans le bar. C'est un petit chien,  là le chien a fais son gros besoin dans le coin du comptoir. Ouh, c'est dégoutant et aussi gênant pour le propriétaire du chien comme les clients. Ben oui, tu penses. Alors je lui ais dit que j'allais chercher du papier pour qu'il nettoie et là tu sais ce qu'il m'a dit. Non..je vois où tu veux en venir mais raconte-moi. C'est toi qui nettoie, c'est ton travail !!! AH; La vache..Alors ? J'ai dis, non, c'est votre chien : il faut pas exagérer. Ma patronne, tu la connais, c'est une femme de caractère..là j'ai rien compris, ELLE m'a dit de me taire et de nettoyer. J'ai dis : Non je suis désolée, depuis le temps que je suis là, je n'ais pas à ramasser les m..... des autres j'en fais assez comme ça. Delà des clients se sont mis de mon côté bien sûr, pendant ce temps le "paquet" restait toujours dans le coin du bar, mais cela n'a pas suffit MONSIEUR le propriétaire du chien s'est emporté, à crié plus fort.. J'ai dû ramasser pour avoir la paix et ne pas perturber le service, tu comprends.

" un paquet à l'heure de midi, je comprend. Je ne sais pas si je l'aurai fait mais je ne suis pas à ta place..Trop de chose sont différentes : chacun réagis avec sa personnalité propre. Que c'est il passé ensuite ?

Cela a été l'histoire du midi, tu penses bien, je me sentais mal, frustrée, j'étais en colère. Je ne voulais qu'une chose : lui mettre le "paquet" en pleine figure à ce type. Après le service ma patronne m'a appelé, elle m'a dit que je n'avais rien a dire et que je n'aurais pas dû lui répondre.Attend, je le crois pas, ne me dis pas qu'elle s'est mise à défendre le client ! Si! après cinq ans de bon et loyaux services, elle ne s'est pas mise de mon côté. Je n'y comprend rien. Je lui ais dis que si elle n'était pas contente de mes services, il ne fallait pas me garder. J'ai dis ça par réflexe et aussi parce que j'étais en colère de son revirement. On s'entendait bien depuis 5 ans, et il a fallut "un " pour changer ça. J'ai eu droit à la morale alors sur le coup je lui ais donné ma démission.

Donc me voilà, à 50 ans a rechercher un autre emploi à cause d'un seul client et d'une patronne imcompréhensive...

Merci, JOSY.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site