BAMBI, 25 ans

Bambi, je l'aie revue quelques années plus tard. Elle avait réalisé son rêve : un mari, un enfant. Elle était sereine. Elle m'a dit ceci :

La restauration est une période de ma vie que je veux oublier. J'ai trop de séquelles sur ces années passées.

J'ai tenue encore cinq ans. Quand j'ai demandé une augmentation, l'on m'a fait comprendre que c'était inutile de m'attendre à quoi que ce soit. Après il s'est arrangé pour tout faire pour que je parte. J'étais seule, j'ai craqué...j'étais devenue dépendante aux anxiolitiques...il était temps d'arrêter. Je suis partie. Je suis allée au prud'homme : je n'ais pas réussi à récupérer toutes mes heures.;le pire c'était avant de passer au prud'homme, quand il a tenu  à ce que je vienne prendre mon chèque "solde de tout compte". il m'a humilié, rabaissé devant tout le personnel : personne n'a bronché.

                                                                                                                                                                                 Merci Bambi.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site